Mongolywood

The Video

Mongolywood




« Une belle aventure humaine entre un jeune adulte, un piano et les nomades Tssatans de Mongolie »

— Alban Michon

— Un piano chez les nomades de Mongolie.

Début 2014, Alban Michon emmène Charles, jeune homme brillant mais en quête de repères, à la rencontre des Tssatans, un peuple nomade de Mongolie. Dans leurs bagages, un piano.

 

A 19 ans, Charles a tout pour réussir. En plus d'être un pianiste hors pair, il s'illustre à Math Sup et Math Spé, avant de partir à Londres pour intégrer une grande école. Mais Charles ne sait plus où la vie le mène. Il perd le cap. Progressivement, il cesse de travailler.

Alban exerce comme moniteur de plongée à Porquerolles lorsqu'il se lie d'amitié avec le jeune homme et sa famille. Quand l'explorateur projette d'emmener un "jeune" vivre une aventure, c'est donc tout naturellement qu'il pense à Charles. Le projet validé par les parents, le duo s'envole pour la Mongolie, loin des sentiers battus et des codes imposés par la vie occidentale. Le troisième passager de ce voyage est un piano.

Plusieurs semaines durant, dans la rigueur de l'hiver Mongole, Alban et Charles partagent la vie des Tssatans, seul peuple nomade éleveur de rennes à vivre dans des tipis. Les airs de piano interprétés par Charles seront un trait d'union entre les nomades et l'adolescent.

Un voyage initiatique et musical qui permet à Charles de découvrir des valeurs simples, essentielles. Il retrouve ses repères et à son retour, parvient à intégrer l'une des plus grandes écoles au monde.