Quand Alban perd un peu de son moral d’acier, la nature lui donne des moments inoubliables … et l’aventure #Arktic continue !

Voici le message de Vincent qui a eu Alban au téléphone hier soir.

#Ludo617

Crédits photos : Image d’illustration Fotolia

—————————-

Tout va bien !

Ca a été venteux et neigeux ces derniers jours, avec une visibilité nulle qui l’empêchait d’anticiper quoi que ce soit du parcours. Il se retrouvait souvent dans des étendues de poudreuse de 10 à 20cm d’épaisseur dans laquelle il embourbait ses traineaux alors extrêmement difficile à arracher de là. Rageant ! Pendant ce temps sa peau de phoque continuait à faire des siennes, le forçant une journée à s’arrêter vers 15h pour réparer. Ce souci technique allié à la mauvaise météo a été son premier petit coup au moral de l’expé ! Il a depuis percé son ski avec un tournevis pour pouvoir attacher plus solidement la peau et le problème est derrière lui. Un vrai Indiana Jones !

Avec la routine bien installée, il part encore plus tôt le matin et parvient à aligner 14 à 18 kilomètres par jour si les conditions sont correctes. Il est à 115 kilomètres de sa prochaine escale à Cambridge Bay.

Et puis, moment magiques, il a rencontré une meute de loups arctiques ! Ils étaient une dizaine, à 200 mètres de lui, et ont échangé des regards avant de poursuivre leur route. Plus loin, c’est un phoque bien tranquille sur la banquise qui a fait les yeux doux à Alban avant de plonger dans son trou.

Autre rencontre, encore plus insolite : un hélicoptère a tourné autour de lui… Mais Alban a décidé de carrément snober ce vulgaire élément de civilisation, poursuivant sa route tel un émir dans son désert, ne levant la main que pour saluer furtivement cet intrus venu briser son monde solitaire.

Vincent

 

Loups Arctiques - Image d'illustration Fotolia

Loups Arctiques – Image d’illustration Fotolia

Pin It on Pinterest

Share This